Pacific Sciences Sociales Sciences sociales Pacifique
Pacific Dialogues
Français English
Retour
Toutes les photos (Grand format)
Sciences sociale Pacifique
Sciences sociale Pacifique

 
Pacific
Patrimonialisation des cultures et diffusion des pratiques artistiques dans le Pacifique francophone Port-Vila 21-23 octobre 2014, VKS

 


Patrimonialisation des cultures et diffusion des pratiques artistiques


Colloque international organisé par le Vanuatu Kaljoral Senta (VKS), à Port-Vila, du 21 au 23 octobre 2014, avec la participation de la Maison Asie-Pacifique (MAP), du Centre de Recherche et de Documentation sur l’Océanie (CREDO) et le soutien du Fonds Pacifique.

Coordination: Marc Tabani (CNRS-CREDO) & Bergmans Iati (EHESS-CREDO)
Comité scientifique : Marcellin Abong (VKS), Serge Tcherkézoff (EHESS-CREDO & ANU), Kirk Huffman (Australian Museum), Marc Tabani (CNRS-CREDO), Bergmans Iati (EHESS-CREDO)

Lieu du colloque : Conseil national des chefs – Malvatumauri – Port-Vila, Vanuatu



Présentation
:

Le thème de ce colloque s’inscrit dans un contexte chargé en événements de dimension internationale. L’apport francophone dans le Pacifique en matière de valorisation des différents aspects des patrimoines culturels et de préservation des héritages coutumiers ne s’est pas démenti ces dernières années. Les grandes manifestations muséales qu’ont représentées successivement les expositions Lapita puis Kanak au Musée du Quai Branly, en offrent une bonne illustration. Les logiques institutionnelles de patrimonialisation au sein d’agences et de centre culturels et de recherche tels que le Vanuatu Kaljoral Senta (VKS), le Centre Tjibaou et le Musée Territorial en Nouvelle-Calédonie, le Musée de Tahiti et de ses îles sont autant de dispositifs qui contribuent à soutenir une dynamique dans laquelle les arts contemporains se renforcent des héritages du passé. L’ouverture prochaine d’une antenne de l’UNESCO à Port-Vila fait suite au remarquable travail effectué à Vanuatu par le VKS en termes d’inventaire de sites historiques et culturels, de soutien aux pratiques esthétiques ancestrales ; investissement déjà récompensé par deux fois au travers de classements au patrimoine mondial.

         Les nombreuses questions que soulèvent désormais les processus de patrimonialisation s’avèrent d’autant plus complexes dans les îles du Pacifique que les héritages concernés sont pour une grande part, bel et bien vivants. Les nombreux champs que recouvre l’englobant culturel – spécificité des modes de vie, densité des langues, liens irréductibles à la terre, préservations des organisations cérémonielles, multiplication des festivals d’arts, archivages des données, fouilles archéologiques – se combinent désormais à une vibrante création artistique et littéraire, dont l’encadrement juridique et les débouchés commerciaux sont loin d’être garantis. La reprise du développement touristique ou l’exploitation de nouvelles ressources représentent à certains égards une chance autant qu’un danger.

         Ce colloque ne vise pas simplement à réaffirmer une esthétique immémoriale constamment remémorée depuis les « découvertes » de la Nouvelle Cythère ou des Nouvelles Cyclades par Bougainville, de la Nouvelle-Calédonie ou des Nouvelles-Hébrides par Cook. Ce sont bien sûr les enjeux du présent que les experts internationaux chercheront à déterminer en étudiant la spécificité francophone dans le Pacifique en matière de valorisation des patrimoines. L’ancrage dans les lieux de patrimoine se construit avec des pratiques résolument modernes (nouvelles muséographies, numérisation des archives et accès en ligne aux bases de données, restauration des fonds iconographiques, protection juridique des auteurs et créateurs). Les enjeux du colloque seront donc tournés vers le futur : apports de la mise en valeur du patrimoine, nouvelles techniques et modalités d’accès à ce patrimoine, impacts sur la réception du public et sur le marché des « biens culturels ».

         Enfin, aujourd’hui de nombreuses priorités sont économiques. Le renouveau de l’engouement touristique pour les archipels de la région semble se confirmer. La diffusion des pratiques artistiques des francophones du Pacifique est un atout majeur en termes de capacité d’attraction des archipels du Pacifique. La multiplication des événements culturels, l’émergence de nombreux artistes (musiciens, peintres sculpteurs, écrivains, poètes) et la continuité des formes artistiques traditionnelles (contes, dessins sur sable, etc.), l’émergence également de nouvelles industries culturelles (production de concerts, édition, expositions…) montrent la richesse de la problématique et la nécessité d’une réflexion structurée sur ces thèmes.  Ici encore les pratiques des francophones peuvent présenter des traits différents et garantir la diversité culturelle tout en créant des possibilités de développement contextualisées. En complément donc d’une valorisation de la  richesse du patrimoine culturel ancien dans les soucis de préservation durable des équilibres économiques contemporains, des universitaires, professionnels de la culture issus des meilleures institutions du Pacifique francophone, accompagnés d’éminents responsables de la société civile, devront se pencher sur le cadre économique, juridique et social des pratiques culturelles et artistiques de la région qui connaissent un foisonnement sans pareil. 

Cette manifestation scientifique internationale se tiendra à Port-Vila du 21 au 23 octobre. Les interventions et les débats se tiendront alternativement en Français ou en Bislama au moyen d’une traduction simultanée. Une exposition organisée par le Vanuatu Kaljoral Senta, sur le thème du patrimoine, accompagnera le déroulement du colloque.




Programme du colloque international « Patrimonialisation des cultures et diffusion des pratiques artistiques dans le Pacifique francophone », Port-Vila 21-23 octobre 2014.


Mardi 21 octobre 2014

9:30
Ouverture du colloque par les officiels
10:00 Marcellin ABONG (Directeur du VKS) : Le Centre Culturel de Vanuatu 34 ans après l’indépendance : les enjeux de demain.
10h20 Marc TABANI (CNRS-CREDO) & Serge TCHERKEZOFF (EHESS-CREDO & ANU) : Présentation du colloque.
10:40 Pause
11:00 Kirk HUFFMAN (Australian Museum/VKS): Conférence d’honneur.
12:00 Déjeuner
14:00 Albert SIO (Directeur de la Direction Culturelle, Province Nord, Nouvelle-Calédonie) : Traces plurielles, chemin commun.
14:45 Viri TAIMANA (Directeur du CMA-PF) & Tokai DEVATINE (CMA-PF) : De l’importance de l’art dans un contexte de culture en mouvement, le cas de Tahiti.
15:30 Pause
16:15

Jean PIPITE (Centre culturel Tjibaou) : La protection des savoirs traditionnels : entre coutume et progrès.

17:15 Kava de bienvenue


Mercredi 22 octobre 2014


9:00

Jacob KAPERE (TKS-VKS) : Les branches régionales du VKS et le Tafea Kaljoral Senta (TKS).

9:45 Richard SHING (VKS) : Les sites culturels à Vanuatu : prochaines étapes.
10:30 Pause
11:00 Bergmans IATI (EHESS-CREDO) : Nawassap : patrimoine littoral et gérance des zones côtières, par la coutume à Tanna.
11:45

Patrick RORY (Lycée Bougainville/VKS) : La transmission des savoirs autochtones au Vanuatu

12:30 Déjeuner
14:00 Tamatoa BAMBRIDGE (CNRS-CRIOBE) : La patrimonialisation du foncier en Polynésie française.
14:45 Patrice GODIN (Chargé du patrimoine à la Province Nord Province Nord, NC) : De la muséographie à la reformulation sociale : réflexions sur un itinéraire hérétique.
15:15 Pause
15:45

Hamid MOKADDEM (CNEP-UNC) : Les patrimonialisations en acte dans les écritures contemporaines kanak.

16:30 Françoise CAYROL (UNC) : « Se représenter soi-même ». Les associations communautaires dans les  politiques culturelles de Nouvelle-Calédonie.
17:30 Kava de l’amitié


Jeudi 23 octobre 2014

8:45

Stéphanie GENEIX-RABAULT (CNEP-UNC) : La patrimonialisation des musiques traditionnelles : contextes, politiques et institutionnalisation en Nouvelle-Calédonie.

9:30 Caroline GRAILLE (Université Paul Valery, Montpellier III) : Les professionnels de la culture et du patrimoine en Nouvelle-Calédonie : vocations, trajectoires, enjeux.
10:15 Pause
10:45 Antoine HOCHET (EHESS-CREDO) : La connaissance de l'Autre, un enjeu majeur de la coopération.
11:30

Gérard LAVIGNE (CNEP-UNC) : De la culture au modèle mathématique. Patrimoine, Arts et mathématique à l’école océanienne.

12:15 René ZIMMER (CNEP-UNC) : Peintres ni-vanuatans et kanak : le patrimoine au bout du pinceau.
13:00 Déjeuner
14:00 Jean CHARCONNET (Université Paris-VIII Saint-Denis) : La notion de Patrimoine, une analyse discursive.
14:45 Vincent LEBOT (CIRAD-BIOS) : A qui appartiennent les plantes cultivées en Océanie ?
15:30 Pause
16:00 Bilan du colloque
17:30 Kava de clôture


Pacific Télécharger le programme

 

 



 
  Télécharger | Retour

Sciences sociale Pacifique
Sciences sociale Pacifique Sciences sociale Pacifique Sciences sociale Pacifique
  Autres programmes avec la
participation du Pacific-Dialogues
  Cliquer ici pour accéder aux liens

 
Editions en ligne : Dialogues - Pacifique
  Cliquer ici pour accéder aux liens
 

 
 
Top Top

PACIFIC DIALOGUES
Programmes résultant de la convention entre EHESS | ANU | Ambassade de France | Secrétariat Permanent pour le Pacifique
Pacific dialogues en Français English Pacific Dialogues  Copyright Site web Globedesign © 2017

L’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Australian National University Ambassade de France en Australie Ambassade de France en Australie